Tag: cong chua

 

PlayStation: Sony révèle ses offres Black Friday! Moins 60% sur des jeux! Vous craquez?

Sony Interactive Entertainment (SIE) lance ses offres Black Friday avec d’importantes remises sur un grand nombre de jeux, sur les abonnements PlayStation Plus (PS Plus) et PlayStation Now (PS Now) et bien plus encore. 
Jusqu’à -60 % sur des jeux et bien plus encore durant la promotion Black Friday sur le PlayStation Store

À 11 h 00 CET le vendredi 16 novembre, la promotion inclut des offres sur un grand nombre de jeux dont : Marvel’s Spider-Man, Call of Duty®: Black Ops 4, EA Sports FIFA 19, Need for Speed: Payback, Assassin’s Creed Odyssey, Red Dead Redemption 2 : Édition spéciale et bien d’autres.
Cette promotion prend fin le mardi 27 novembre à 0 h 59 CET. 

-20 % sur l’abonnement de 12 mois à PlayStation Plus

Cette offre est valable pour tous les joueurs, y compris ceux qui sont déjà abonnés.
Les joueurs peuvent profiter de cette offre sur le PlayStationStore (PS Store) jusqu’à mardi 27 novembre à 11 h 00 CET. 

–30 % sur l’abonnement de 12 mois à PlayStation Now

Cette offre est valable pour tous les joueurs, y compris ceux qui sont déjà abonnés. Elle débute le 16 novembre et se termine le 27 novembre à 11 h 00 CET.

Xbox One: Microsoft lancerait durant l’E3 2019 un modèle… sans lecteur de disque!

Si nous sommes quasi surs que Sony va annoncer sa PlayStation 5 durant un « Direct » en marge de l’E3 2019 de juin (dont le constructeur sera par ailleurs royalement absent), Microsoft se doit bien évidemment de contre-attaquer pour éviter de laisser les coudées franches à son rival de toujours.
On s’attendait donc à une révélation de la Xbox Scarlett (ex-Xbox Two) histoire de nous livrer une guerre des consoles Next-Gen comme on les aime, mais on dirait bien que le constructeur américain va s’en tenir à sa bonne vieille Xbox One avec une version… sans lecteur de disque!
C’est le site Thurott, d’ordinaire très fiable, qui cite des sources proches de Big M pour affirmer l’existence de ce modèle sans lecteur Blu-ray qui serait monnayé moins de 200€, tandis que les gamers possédant des disques Xbox One, voire même 360, bénéficieraient d’un programme permettant de transformer ces derniers en codes de téléchargement pour des versions totalement numériques.
Alors, si Microsoft sortait une Xbox One à ce tarif et sans disque, vous vous laisseriez tenter?

PlayStation 5: révélée en juin, focus complet au PSX 2019 et… c’est un monstre d’après les devs!

Sony a défrayé la chronique hier en annonçant qu’après 24 années toujours fidèle au rendez-vous, il allait zapper l’E3 2019, ne proposant ni conférence, ni stand au plus grand salon de jeu vidéo au monde.
La raison invoquée par le constructeur est simple: trouver de nouvelles méthodes de communication avec sa communauté en 2019, mais nous ne sommes pas dupes… il s’agit totalement de préparer le terrain pour la PlayStation 5!
Et pour étayer nos dires, quoi de mieux que l’insider par qui l’annonce d’une absence de Sony à l’E3 2019 a fuité bien avant l’heure? En effet, ce dernier a déclaré sur Reddit que big S allait en profiter pour révéler sa PlayStation 5 à la mi-2019, avant d’embrayer sur une présentation complète durant son PlayStation Experience en fin d’année, rien que ça!
Mieux, d’après cet informateur, tous les gros développeurs sont déjà en possession de kits de développement PS5 et ils déclarent que la console… est un monstre!
Bref, on peut tabler sur une PlayStation 5 lancée en 2020, et on est curieux de voir ce que Microsoft va faire pour contrer ça!

E3 2019: Microsoft et Nintendo taclent Sony sur son absence

La nouvelle a sonné comme un coup de tonnerre hier soir: Sony a annoncé qu’il ne tiendrait ni conférence, ni stand à l’E3 2019, le plus gros salon de jeu vidéo au monde, laissant le champ libre à Microsoft et Nintendo!
Bien entendu, les deux constructeurs ne se sont pas faits prier pour confirmer leur présence à l’événement et gentiment tacler Sony.
Ainsi, Phil Spencer, le boss de la division Xbox, déclare:
« L’E3 est un endroit incroyable pour montrer la vitalité et la créativité dont fait preuve l’industrie. L’ESA continue d’étendre la popularité du salon auprès des fans et des professionnels, que ce soit en termes de fréquentation ou en ligne, et nous avons hâte de voir ce qu’il se prépare pour l’E3 2019« 
Tandis que Reggie Fils-Aimé, boss de Nintendo America, a indiqué:
« Pour nous, l’E3 est une opportunité incroyable de montrer aux fans ainsi qu’à nos partenaires du monde entier, des nouveaux jeux et de leur faire découvrir des expériences inédites. Chaque année, nous réfléchissons à la meilleure façon de tirer profit de l’E3 de l’année suivante pour mettre un sourire sur le visage des gens« .
Bref, en voilà deux qui sont contents. Pas comme les organisateurs du salon qui ont déjà perdu EA, Activision et maintenant… Sony!

E3 2019: :WTF?! Sony annule sa conférence et… n’aura même pas de stand! Déçu?

Alors que cela fait plus de 24 ans que Sony tient une conférence et propose un stand monstrueux durant la Grand Messe Vidéoludique américaine, alias l’E3, voilà que le constructeur… va royalement snobber l’événement!
En effet, l’Entertainment Software Association, qui organise chaque année ce salon vidéoludique, vient de confirmer la nouvelle à Variety en indiquant que Big S ne tiendra aucune conférence post-E3 et pire… n’aura même pas de stand sur place!
Contacté par les médias, Sony a indiqué qu’il allait chercher de nouvelles manières de se connecter avec sa Communauté, ce qui veut sans doute dire que nous aurons droit à une espèce de Nintendo Direct… mais pas de stand, voilà qui va en décevoir plus d’un… enfin sauf Microsoft qui doit déjà faire péter le champagne pour le coup!

PlayStation 5: Square Enix confirme qu’il développe déjà un triple A exclusif!

La PlayStation 5 devrait débarquer d’ici 2020 si la majorité des analystes a raison, et autant dire que les plus gros développeurs vidéoludiques sont déjà à pied d’oeuvre pour balancer de bons gros softs « bankables » sur la nouvelle console de Sony, espérant un succès aussi conséquent que celui de la PlayStation 4.
De fait, on ne sera pas étonné de voir Square Enix proposer, dans le cadre des offres d’emploi pour son studio Luminous Productions (celui qui a été créé pour achever le développement de Final Fantasy XV), un job de Directeur Graphique 3D pour… un triple A PlayStation 5!
L’info nous vient des forums ResetEra, et sincèrement on a déjà hâte de savoir de quoi il s’agit, même si on se doute qu’un Final Fantasy XVI est hautement improbable…

Dark Souls Remastered: Notre Test Complet sur Nintendo Switch

Quelques mois après sa sortie très remarquée sur PlayStation 4 et Xbox One, la version Remastered de Dark Souls investit enfin la Switch! Un délai plus long que prévu qui témoigne d’un développement un peu compliqué pour un titre pourtant lancé en 2011 sur Old Gen. Alors, version ultime et portable ou portage au rabais? Analysons, en update de notre test PS4, les pour et les contre de ce Dark Souls chez Nintendo!

Test de la version Switch

Soyons direct: niveau contenu, vous n’aurez rien de plus dans ce Dark Souls sur Nintendo Switch que dans ses versions PlayStation 4 et Xbox One. Donc si vous veniez pour de la nouveauté après avoir cédé aux sirènes des consoles de salon actuelles, vous pouvez d’office remballer votre optimisme car hormis un amiibo, rien de neuf à se mettre sous la dent.
Non, l’intérêt principal de ce Dark Souls Remastered est clairement le côté portable que lui offre la Switch, vous permettant d’emporter partout avec vous cet Action-RPG hardcore de haute volée, mais qui a néanmoins du faire des concessions techniques pour tenir sur le support hybride de Big N.
Ainsi, exit le 60fps de la Next-Gen et place à un 30fps comme à l’époque de la PlayStation 3, avec quelques chutes de framerate en mode portable, notamment contre les boss, mais rien de foncièrement gênant en soi. Niveau résolution, le titre bénéficie d’un joli 720p sur l’écran de la Switch, et d’une résolution dynamique allant jusqu’au Full HD en mode dock (mais baissant parfois à du 720p pour garder le 30fps). A noter aussi que l’anti-aliasing à tendance à disparaître par endroits, toujours pour éviter un framerate aux fraises.
Un petit bémol également au niveau sonore, les pistes de dialogues étant un peu trop mélangées au sein des musiques du soft, tout comme au point de vue ergonomie, la validation de vos actions passant par la touche B, tous comme les menus d’inventaires et stats, ce qui aura le don de vous jouer des tours en plein coeur d’un combat.
Pour le reste, c’est du tout bon et nul doute que cette version de Dark Souls devrait vous tenter si votre trip, c’est d’emporter le soft partout avec vous. Dans le cas contraire, on vous conseillera néanmoins les opus PS4 et Xbox One, mieux finis techniquement.
Note Globale N-Gamz: 15,5/20

Une histoire sans histoires

« Préparez-vous à vous faire dévorer tout cru… »

Les Dark Souls ont toujours eu une histoire riche mais à la fois très minimaliste. Une myriade d’événements se sont produits dans le monde, mais aucun d’entre eux n’est vraiment expliqué de manière explicite au joueur. Nous avons une situation de départ, qui est plutôt sinistre, mais le reste c’est à vous de le découvrir. Que ce soit via les dialogues avec les NPC que vous rencontrerez, les textes descriptifs des objets ou l’architecture, comprendre l’univers qui vous entoure sera une question de motivation personnelle.
Vous vous réveillez donc dans une cellule, au sein d’un donjon oublié. Vous êtes un mort vivant, une créature ne pouvant pas mourir, peu importe le nombre de fois qu’elle sera terrassée. Libéré de votre geôle par un chevalier vous demandant d’accomplir une ancienne prophétie, vous vous mettez en route vers une aventure qui dépassera l’entendement et  mettra votre volonté à rude épreuve…
L’entraînement rend parfait… ou presque
Le Gameplay de Dark Souls n’a pas été changé d’un iota. Beaucoup de joueurs s’attendaient à ce que la jouabilité de Dark Souls 3 remplace les contrôles plus datés du premier opus, mais c’était sans compter sur l’amour que From Software porte à l’œuvre.

« Chaque recoin sera une opportunité pour vos ennemis de vous tendre une embuscade »

En effet, toute la structure du jeu est basée sur ce gameplay bien spécifique. En changer ne ferait que dénaturer le level design et la tension qui découle des combats. Ici, hors de question de pouvoir effectuer des roulades dans tous les sens. Vous serez limité aux quatre axes ! Pour tout le reste, si vous avez déjà joué à BloodBorne ou aux autres Dark Souls, vous ne serez pas trop dépaysés.
On se retrouve donc avec une jouabilité extrêmement simple entre les mains : vous disposerez d’une attaque légère, une attaque lourde, un coup de pied et une parade. C’est littéralement tout ce que vous devez savoir pour commencer à maîtriser le système de combat.
La véritable difficulté du soft c’est savoir QUAND faire QUOI. Les esquives auront un timing extrêmement spécifique pour chaque attaque qu’on vous lancera, la direction de votre roulade sera également importante et il faudra savoir quand attaquer et reculer. Bien entendu, le jeu vous propose une tonne d’armes, de sorts et d’armures différentes, mais la donne reste toujours la même : vous devrez développer du skill !
Pour récupérer des forces entre chaque tronçon de chemin, vous trouverez des feux de camp qui vont remplir vos jauges d’endurance, vos emplacements de sorts et votre santé. Les espacements de ces feux ne sont pas aussi généreux que dans Dark Souls 2 ou 3. Ici, ils seront une denrée rare, ce qui va faire croître la tension entre chaque allée et venue. Evidemment, vous ne serez pas totalement démunis face aux attaques ennemies : Vous aurez avec vous votre fidèle flasque d’Estus, une boisson magique qui vous rendra une partie de votre santé. Mais n’en abusez pas, la seule façon de la remplir à nouveau, c’est de vous asseoir à un feu de camp… A utiliser donc avec parcimonie !

« Le DLC histoire sera également compris dans le pack! Artorias nous revient en HD! »

Le côté RPG du jeu pourrait vous tromper et vous faire croire qu’il vous suffira de cumuler assez de points d’expérience pour rendre votre personnage invincible, mais détrompez-vous. Dans Dark Souls, même le plus basique des ennemis pourrait vous détruire si vous ne faites pas assez attention… Préparez-vous à rager contre les boss, les mobs lambdas mais également les pièges bien vicieux que le soft va vous lancer. Pas de secret ultime : Vous allez mourir. Beaucoup. Mais en mourant, vous apprendrez… à vous perfectionner, et c’est ça qui est jouissif!
Lordran plus resplendissant que jamais…
Dark Souls Remastered garde tout ce qui a fait la grandeur du titre original et corrige les défauts en les sublimant. Le plaisir principal des jeux Souls, c’est de comprendre de quelle façon vous allez aborder toutes les zones, qui sont bien entendu liées les unes aux autres. C’est une sorte de puzzle interactif. Il y a une voie « facile », une voie plus longue, une voie plus difficile, des raccourcis… tout dépendra de votre façon d’explorer !
La Playstation 3, malgré sa puissance pour l’époque, n’a jamais réussi à faire tourner le soft à plein régime. Il suffit de se remémorer d’à quel point Blightown faisait passer le jeu en mode diapositive. Non seulement c’était moche, mais en plus cela brisait l’immersion que le titre s’efforçait tant d’imposer. Ce Remaster corrige donc tout ça, et nous permet de profiter d’un gameplay fluide et ce même dans les zones les plus peuplées…

« Les boss n’auront jamais été aussi beaux et menaçants… »

Pour les joueurs qui n’ont pas eu l’occasion de pratiquer Dark Souls sur PS3, jouer au soft de manière aussi stable pourrait sembler presque dérisoire puisque nous vivons dans une ère où tout doit rouler à 30 ou 60 fps constamment. Aussi parler de ce point ne leur semblera pas forcément intéressant. Mais il faut comprendre que Dark Souls est une expérience qui se construit autour de la tension et du stress. Traverser des marécages boueux, des cathédrales baignées par de légers rayons de soleil ou des villages abandonnés, ça fait partie de ce tout qui est conçu pour vous délecter. Une console qui s’étouffe sur du code, ça vous fait l’effet d’un bon gros seau d’eau glacée sur le crâne après une journée de bronzette. Chapeau donc pour cette amélioration qui n’est pas des moindres !
Le tout est saupoudré par une nouvelle « couche de peinture » qui n’était, à mon humble avis, pas forcément nécessaire. Certes, les graphismes de Dark Souls peuvent paraître datés de nos jours, mais ils sont un véritable témoignage de l’adage « l’habit ne fait pas le moine ».  Bien entendu, toutes les textures et couleurs sont upgradées en 1080p, toutes les surfaces sont plus réflectives, ce qui veut dire que les sources de lumières ont aussi été remaniées et pour terminer les feux de camps comportent maintenant des petites particules et autres flammèches qui rendent l’ensemble plus harmonieux. D’autres endroits, par contre, et notamment le royaume ensoleillé d’Anor Londo, semblent beaucoup plus anguleux et artificiels. La luminosité du jeu tend aussi à avoir des extrêmes, j’ai parfois dû ajuster les réglages pour y voir un peu plus clair… ou y voir tout court !

« Anor Londo vous attend pour une dernière visite… »

On terminera ce petit tour d’horizon des modifications par le mode en ligne qui est celui qui connaît le plus de changements ! Le nombre de participants va changer la façon dont la communauté des Souls voyait les affrontements entre joueurs. En effet, dans le Dark Souls original, il n’y avait de place que pour un joueur, deux joueurs invoqués pour l’aider et un seul joueur ennemi pour envahir. Dans Dark Souls Remastered, deux joueurs de plus pourront rejoindre le camp de votre personnage ou celui de l’envahisseur, rendant les affrontements plus tendus et vous faisant rester sur vos gardes constamment ! Je n’ai jamais eu aucun mal pour invoquer le nombre maximal de joueurs en ligne, surtout en ce moment très occupé pour le soft. Le net code est plus que correct et je n’ai pas eu un seul retard ou bug durant mes parties.
L’âge de la flamme ravivée
Les détracteurs des jeux remasterisés diront que c’est encore une simple façon de « pomper du fric » aux fans de la série, mais je ne suis aucunement d’accord. Pas avec Dark Souls Remastered en tout cas. Cette nouvelle sortie rend le jeu accessible, pour les vétérans comme pour les néophytes, et nous montre enfin ce que le moteur du jeu a sous le capot, une fois utilisé par la bonne machine. Certes, les gamers ayant découvert le jeu à sa sortie, sur la génération précédente, pourraient être un peu déçus du manque de réel nouveau contenu, mais rien que pour le plaisir de revenir à Lordran avec tout le reste de la communauté, ce sera vite oublié !

La bande-annonce



Réalisation: 18/20
L’ambiance est travaillée avec soin, chaque zone vous immergera dans un mini-univers bien à lui. Les effets de lumière et ambiants ayant été améliorés, même les vétérans resteront bouche bée devant la beauté des environnements. Cette beauté ne serait rien sans une fluidité hors pair et une absence totale de bugs, rendant l’expérience immersive à souhait. Dark Souls Remastered est un véritable diamant poli !
Gameplay/Scénario: 18/20
La beauté du gameplay de Dark Souls réside dans sa simplicité. Vous apprendrez vite les bases et les mouvements de votre personnage. Vous trouverez bien entendu des armes qui pimenteront et changeront le gameplay selon votre style et vos besoins, c’est sûr, mais c’est l’entraînement qui vous rendra réellement puissant dans ce soft. Les éléments RPG sont secondaires à vos vrais talents en tant que joueur. Il n’y a pas d’évolution plus satisfaisante ! Côté scénario, il sera extrêmement complexe et profond si vous voudrez en connaître toutes les subtilités… mais si pour vous il est secondaire, aucun souci, contentez vous de tracer votre route, le résultat en sera le même !
Bande-Son: 18/20
La bande-son du soft n’a pas été remaniée, et pour cause, elle est déjà parfaite ! Des morceaux orchestraux épiques accompagneront chaque affrontement avec un boss, ajoutant au facteur stress, peur et tension ! Chaque morceau est mémorable à souhait, je me retrouve souvent en train d’en siffloter un en particulier, c’est vous dire…
Durée de vie: 19/20
Bon, c’est connu, les jeux Souls, c’es dur. Mais est-ce que toute la durée de vie du jeu se résume à cela ? Bien sûr que non ! L’expérience initiale de Dark Souls est certes très longue et il vous faudra des dizaines et des dizaines d’heures pour terminer le jeu… Mais lancer une partie en New Game + ne sera pas sans intérêt ! En effet, vous pourrez conserver vos niveaux et votre équipement, mais les ennemis seront plus vifs et agressifs, sans parler des boss… Mais c’est aussi dans ce mode que vous pourrez débloquer de nouveaux objets, sorts et autres armes… On vous recommande donc de vous relancer dans l’aventure!

Note Globale N-Gamz: 18/20
Dark Souls Remastered est tout ce dont on voudrait d’un remaster. Fidèle au matériau originel, gardant tous les points positifs du soft de base tout en corrigeant les quelques bémols pour distiller ce qui rendait le jeu grandiose. L’univers de Lordran n’a jamais été aussi resplendissant et à la fois terriblement menaçant ! Les vétérans seront ravis de revenir en terrain connu et de retrouver la communauté du premier jeu en ligne, étant donné que les serveurs de Dark Souls ont étés fermés il y a un petit moment déjà ! Les nouveaux venus,quant à eux, pourront découvrir ce volet de la meilleure façon possible, de manière fluide et avec une esthétique aussi pure que le gameplay efficace, nerveux et complet. Bref, en attendant le nouveau chef-d’œuvre à venir de From Software, j’ai nommé Sekiro : Shadows Die Twice, n’hésitez pas à vous replonger dans l’épopée légendaire qu’est Dark Souls Remastered…

Fallout 76: les gamers démolissent le sur PS4 et Xbox One! Même pas 3/10!

Si on avait peur que Fallout 76, en optant pour le jeu service multijoueur façon Destiny en lieu et place d’un bon gros RPG solo, puisse perdre une partie de ses fans de la première heure, on dirait bien que ces derniers ont quand même fait le déplacement pour acquérir le soft et… le descendent en flamme dans sa version console!
En effet, en regardant les avis des joueurs (plus de 200 chez Microsoft et 900 chez Sony) sur Metacritic, aussi bien la version PlayStation 4 que celle sur Xbox One se font littéralement démolir par les avis négatifs, et si d’aucuns indiquent que la note reflètent le fait que « ce n’est pas un Fallout » pour eux, la majorité des critiques fait état d’une technique totalement à la ramasse!
Entre bugs massifs, freezes intempestifs, chutes de framerate dès que l’environnement est un peu plus recherché et problèmes de serveurs, le bébé de Bethesda semble souffrir d’une optimisation tout bonnement honteuse pour cette génération de consoles, dont les entrailles sont pourtant connues de longue date par les développeurs.
Nul doute que d’innombrables patches tenteront d’améliorer la situation (rien que le patch Day One de 52Gb est déjà plus gros que le jeu lui-même), mais avec ses 2,4/10 de moyenne sur Xbox One et ses 2,8/10 sur PlayStation 4, on voit mal comment le titre parviendra à s’en sortir en ayant pris les gamers pour des cons sur une saga aussi culte.
Et sur PC me direz-vous? Allez, on est à 3,1/10… ahem…
 

Fortnite: les nouvelles Skins de la Saison 6 fuitent! Sorcier, Japon et… Punk!

Forcément, quand on est l’un des jeux les plus joués au monde, on s’expose à énormément de data mining et autres fuites en tous genres, et Fortnite vient d’en faire les frais.
En effet, le Battle Royale phénomène d’Epic Games vient de voir son patch 6.30 dataminé bien comme il faut pour révéler les nouvelles skins de la Saison 6, et vous nous connaissez… on se fait un plaisir de les partager avec vous!
On retrouve donc 5 nouvelles skins nommées Castor, Elmira, Maki Master, Taro et Riot, les deux premières étant liées à la sorcellerie, les deux suivants au Japon Médiéval et la dernière est clairement d’influence punk.
En plus de ces cinq skins, le datamining a découvert 4 nouveaux planeurs, 4 nouveaux sac à dos (dont un en forme de sushi), 4 nouvelles pioches et 5 emotes additionnels. Vous pouvez retrouver le tout dans l’infographie ci-dessous. Enjoy!
Fortnite: Leak des skins et planeurs de la Saison 6

Battle Princess Madelyn: la fille spirituelle de Ghouls ‘N Ghosts débarque le 6 décembre

Causal Bit Games et Hound Picked Games sont ravis d’annoncer la date de sortie du très attendu Battle Princess Madelyn, un Ghouls ‘N Ghosts-like qui a déjà réalisé une couverture phénoménale tout au long de son cycle de développement.
Le titre est donc prévu sur Playstation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC (Steam) le 6 décembre 2018, tandis que les versions Wii et Vita suivront plus tard dans le courant de l’année prochaine.
Nous en tous cas, nous sommes déjà séduits par le soft, et nul doute que vous le serez une fois que vous aurez visionné le trailer que l’on vous propose juste en dessous!
Battle Princess Madelyn: Trailer